Edito

 

Chers(es) bénéficiaires, chers(es) collègues,

La fin de l’année s’est traduite en France par un mouvement social et citoyen inédit : la grogne des « gilets jaunes ». Inédit tant sur la forme que sur le fond, ce mouvement agrège une multiplication de revendications hétéroclites allant de la fin des augmentations de taxes sur les carburants, de la CSG pour les retraités, de l’augmentation du SMIC en passant par le rejet des « politiques » et des « syndicats » et finissant par une demande de plus de services publics et de plus de démocratie avec le référendum d’initiative citoyenne.

Inédit par l’occupation des ronds-points (témoignages parfois de la gabegie de l’argent public…) aussi bien dans les territoires oubliés de nos campagnes que dans les périphéries de nos villes. Mais inquiétant par la violence qui a émaillé les manifestations. Certes, nos gouvernants et le président Macron le premier, sourd aux revendications, portent une très grande responsabilité, mais rien ne justifie ces débordements.

Sortir de ce conflit est tout à fait possible, mais pour cela il faut une volonté politique de redistribution de la richesse.

Comment laisser le grand capital récupérer huit fois plus que les salariés les fruits de leur travail ! C’est à ce prix que la confiance pourra se rétablir. Confiance entre les corps constituants, les corps intermédiaires et le Peuple (les électeurs). Confiance en donnant des signes tangibles et pour un secteur que nous connaissons bien, l’Énergie, en abaissant la TVA à 5,5%.

Le gaz et l’électricité ne sont pas des biens de consommation comme les autres !

Alors chers(es) collègues, chers(es) bénéficiaires, permettez-moi de faire le vœu que 2019 soit une année de Justice Sociale, une année de Paix et une année de Bonheur pour vous ainsi que pour tous vos proches.

Jean-Pierre Stein
Président de la CMCAS de Nice

 

Mentions Légales    I    Vie privée    I    ©2019 CMCAS Nice

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?